L'impact de la fermeture de l'usine de GM à Boisbriand.

 

Juste avant la fermeture de GM à Boisbriand, une étude en profondeur réalisée au ministère de l’Industrie et du commerce du Québec en 1999 démontrait qu’il était davantage bénéfique pour la croissance du PIB canadien et de toutes les provinces (à part l’Ontario), de maintenir l’assemblage d’automobiles au Québec, plutôt que de relocaliser son équivalent en Ontario.

La raison étant que GM à Boisbriand était davantage intégrée à l’économie ontarienne et à celle des autres provinces pour son approvisionnement en intrants que ne le sont les manufacturiers automobiles ontariens à l’égard des autres provinces, leurs intrants provenant en majorité des Etats-Unis. – À noter que cela n’a pas empêché le fédéral d’appuyer la décision de GM de fermer Boisbriand et de l’encourager à relancer ses usines d’assemblage en Ontario par des investissements majeurs.

Cette étude est disponible au ministère du Développement économique et régional du Québec.

Ou rejoindre son auteur, à l'adresse suivante, pour vous aider à l'obtenir :


Ronald Carré

roncarre@videotron.ca

 

Accueil

Pour nous joindre:

T: +1 418 454 2010 F: +1 418 800 3511 SKYPE: jrducarre2010

Courrier électronique: Contact@econometrikplus.com


Envoyer un courriel à Contact@econometrikplus.com pour toutes questions ou commentaires à propos du site.
Copyright © 2000-2015 Econometrik National Plus Inc. ou entrer l'adresse / or enter: http://laws-lois.justice.gc.ca/fra/lois/C-42/