Texte explicatif à venir concernant le Calculateur électronique:
Calculateur électronique
.
Quelques évidences qu'il faut savoir.
Participer au blogue de Gaétan Morneau, retraité libre et grand démocrate.

ÉVÉNEMENTS IMPORTANTS:
Le point sur les résultats de la Commission parlementaire du 30 septembre 2008:
---- Désaccord profond entre le gouvernement, les retraités actuels et les futurs retraités.
---- Des dissentions marquent les travaux sur l'indexation des retraites. (Compte-rendu du journal Le Devoir).
---- Analyse de France PARADIS.
---- Communiqué de l'AQRP.
Une coalition d'associations de retraités initiée à l'origine par l'AQRP ne s'entête qu'à demander la demi-indexation, croyant pouvoir faire avaler plus facilement au gouvernement le fait qu'il est davantage acceptable de régler pour la moitié de la perte du pouvoir d'achat des retraités, s'en remettant à plus tard pour le reste (lorsque la perte actuelle perdure déjà depuis 1982, devinons quand pourrait survenir la suite...). Pourtant, la majorité de leurs membres prônent la pleine indexation, comme le défend depuis de nombreuses années l'ADR (l'Association démocratique des retraités).

Les résultats de la Commission parlementaire du 30 septembre 2008 sont pourtant suffisamment éloquents pour se convaincre que cette coalition d'associations doit battre en retraite, même pour une demande de seulement la moitié de la perte du pouvoir d'achat des retraités subie depuis 1982. Elle devrait plutôt revoir sa stratégie et se joindre à la position de l'ADR pour la suite des négociations avec l'État. L'ADR est sans contredit l'association qui possède la meilleure connaissance technique du dossier de l'indexation.

Assez incroyable pour une coalition d'associations de retraités de ne demander que la moitié de la perte avant même d'avoir commencé à négocier! De plus, on se garde bien, dans les discours officiels, d'informer les membres de cette subtilité pourtant plus qu'importante pour leurs membres, laissant croire aux membres qu'on demande la pleine indexation. Il y a là un manque évident de transparence et de démocratie.

De plus, les représentants de cette coalition dénotent une faiblesse méthodologique inquiétante lorsque vient le temps de discuter avec l'État des solutions possibles pour résoudre le problème de l'indexation des retraités et des futurs retraités. Leurs interventions à la Commission parlementaire du 30 septembre 2008 en sont une démonstration claire.

Pour des précisions, sur la nature des débats tenus le 30 septembre 2008, cliquez ce qui suit:
Journal des débats
Remarques préliminaires
Interventions des représentants du Comité de travail
Interventions de madame Mariette Gélinas et de monsieur André Goulet (représentants de la coalition d'associations qui ne demande que la demi-indexation des pensions de retraite pour leurs membres)
Interventions générales en après-midi du 30 septembre 2008

L'ADR est la seule association de retraités qui a fait des études approfondies concernant la possibilité d'obtenir la pleine indexation de la part de son ex-employeur. Elle devrait pourtant être mise à contribution par cette coalition d'associations de retraités qui n'exigent à court terme que la demi-indexation.

Pour une reconnaissance de l'État de son dû à l'égard de ses retraités (voir le Tableau I.12 qui indique la part de la dette brute découlant des régimes de retraite au dernier Plan budgétaire du 13 mars 2008, Budget 2008-2009).
-----------------------------------------------------------
Les employés de l'État paieront jusqu'à 550$ de plus en 2008, Le Soleil mardi le 11 décembre 2007.
-----------------------------------------------------------
L’Association Démocratique des Retraités (ADR) est un organisme incorporé sans but lucratif voué à la défense des intérêts des retraités en matière de fonds de retraite.

Elle est la seule association de retraités à demander la PLEINE indexation au coût de la vie des pensions de retraite pour tous les retraités des secteurs public et parapublic, et ce, dans les meilleurs délais.

L'ADR a publié un MANIFESTE POLITIQUE qui encadre son action politique dans la défense des droits de tous les retraités de l'État très fortement pénalisés depuis une décision unilatérale du gouvernement du Québec prise en 1982 et qui n'a jamais été réparée depuis.

Les retraités de l'État non encore membre de L'ADR sont invités à devenir membre de l'ADR immédiatement , sans que cela nuise au fait qu'ils puissent tirer des avantages en étant déjà membre d'autres associations de retraités. Le coût est de seulement 30$ par année et il peut être retenu sans frais par la CARRA au montant de 2,50$ par mois.

Le pire, c'est que les travailleurs publics d'aujourd'hui sont les FUTURS PÉNALISÉS de cette mauvaise décision de 1982 qui perdure encore après 25 ans.

Les futurs pénalisés (les serviteurs de l'État au travail aujourd'hui) sont aussi invités à s'impliquer et à signer le MANIFESTE POLITIQUE de l'ADR. Ils peuvent aussi devenir SUPPORTEUR de l'ADR avant même d'être à la retraite pour mieux faire entendre leur voix et ainsi s'assurer d'une PLEINE retraite au moment opportun. Ils peuvent faire parvenir un don de 30$ ou plus et s'assurer d'être toujours informés et de faire connaître leur voix.

DEVENIR MEMBRE ET SUPPORTEUR DE L'ADR EST UNE QUESTION DE SOLIDARITÉ À L'ÉGARD DE TOUS CEUX QUI TRAVAILLENT BÉNÉVOLEMENT POUR LA CAUSE DU RECOUVREMENT DU PLEIN POUVOIR D'ACHAT DONT TOUS LES RETRAITÉS (actuels et futurs) SANS EXCEPTION POURRONT BÉNÉFICIER.

 


Accueil

Pour nous joindre:

T: +1 418 454 2010 F: +1 418 800 3511 SKYPE: jrducarre2010

Courrier électronique: Contact@econometrikplus.com


Envoyer un courriel à Contact@econometrikplus.com pour toutes questions ou commentaires à propos du site.
Copyright © 2000-2015 Econometrik National Plus Inc. ou entrer l'adresse / or enter: http://laws-lois.justice.gc.ca/fra/lois/C-42/